Histoire du collège Germain Saint-Ruf

Anciennement, les écoliers de Capesterre Belle-Eau, issus des écoles primaires du bourg et des sections* poursuivaient leur scolarité dans deux établissements appelés d’abord Cours Complémentaires, puis Collège d’Enseignement Général (C.E.G) : un CEG de garçons situé rue de la Liberté et un CEG de filles, également situé rue de la Liberté et abritant, maintenant l’école Amédée Fengarol.

Le 1er février 1970, les personnels enseignants de ces deux CEG faisaient leur entrée dans l’actuel établissement, lequel répondait alors au nom de "Collège d’enseignement secondaire" de Capesterre Belle Eau.

En octobre 1971, naissait la Section d’Education Spéciale (SES), aujourd’hui rebaptisée SEGPA, Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté.

La loi du 11 juillet 1975 relative à l’éducation met un terme à l’existence des structures CEG, CES et premiers cycles de lycée et crée le "collège".

Nous avons donc, à la rentrée 1975, le collège de Capesterre Belle Eau.

A la rentrée de 1976, notre collège est dirigé par Madame Yolande Lator. Les évènements de la Soufrière, en juillet 1976, obligent Madame le Principal à accueillir ses élèves au collège du Raizet (Abymes).

Le retour du collège à Capesterre Belle Eau s’effectue le 18 octobre 1976, avec un horaire particulier (8h00-13h00) pendant un mois et demi.

En 1985, les collèges deviennent des "Etablissements Publics Locaux d’Enseignement" (EPLE) http://www.education.gouv.fr/cid4526/l-e.p.l.e.-et-ses-missions.html dotés de la personnalité morale et de l’autonomie financière (décret du 30 août 1985). Ils dépendent, depuis 1986, du Conseil Général du département d’implantation, pour la construction, l’équipement, les grosses réparations et le fonctionnement. Pour des raisons évidentes de sécurité, d’égalité sociale et de distinction, le Conseil d’Administration du collège de Capesterre Belle Eau adopte, en sa séance du 10 octobre 1989, le port d’une tenue réglementaire pour ses élèves : tee-shirt vert uni, pantalon ou jupe en tissu jeans bleu. Depuis 2005, le nom du collège y est apposé. En 2008, de nouveaux produits avec un nouveau logo (tee-shirts, polos, coupe-vents) sont proposés aux élèves et aux familles.

A partir de 1990 (arrêté du Président du Conseil Général en date du 14 septembre 1989), l’établissement porte le nom de Germain Saint-Ruf, un scientifique de renommée internationale, né à Capesterre Belle Eau le 26 avril 1927 et décédé le 1er décembre 1987 à Paris (France).

Le 1er janvier 1999, le collège Germain Saint-Ruf de Capesterre Belle Eau entre en Réseau d’Education Prioritaire (REP) avec deux écoles élémentaires (Élie Chauffrein, Sainte-Marie) et deux écoles maternelles (Sainte-Marie, Sarlassonne) de la commune, pour une meilleure réussite des jeunes Capesterriens au plan scolaire comme à celui de leur insertion sociale.

En septembre 2000, une Unité Pédagogique d’Insertion (UPI) est créée dans l’Etablissement. Cette structure à effectif réduit (10 élèves) permet la scolarisation des déficients intellectuels, sensoriels ou mentaux.

En 2001/2002, création d’une Classe Relais qui accueille des élèves en situation de rupture avec la scolarité.

*Différentes écoles de Capesterre Belle Eau Ecoles du Bourg 1. Joliot-Curie 2. Elie Chauffrein 3. Amédée Fengarol Ecoles des Sections

1. Belair 2. Cambrefort 3. Carangaise 4. Fonds Cacao 5. Ilet Pérou 6. L’Habituée 7. Routhiers 8. Sainte-Marie 9. Saint-Sauveur 10. Bananier

 

Il sera distribué le jour de l'accueil les manuels scolaires et un carnet de liaison. Les élèves se présenteront avec un cartable (et non un sac) pour y entreposer les livres.

Uniforme du collégien Germain Saint-Ruf : Il est composé dun tee-shirt vert au logo du collège, un pantalon ou jupe en "jean" bleu, une paire de chaussure fermées (sécurité).

Laisser un commentaire